ACCUEIL BIO MUSIQUE CONTACT
BIO MUSIC CONTACT
Necrotic Mutation

Origine de la mutation

Photo by

Band Picture

Photo: Daniel Jalbert, Simon Roy, Chuck Tremblay, Jeff Olivier.

En 1989, il y a eu un énorme désastre (DISASTER) dans la région de Rimouski. Daniel Jalbert, Chuck Tremblay et Jeff Olivier ont été parmi les premiers touchés par un virus inconnu. Au départ, les premiers symptômes étaient discrets, mais, après quelque temps, ils pouvaient difficilement être ignorés : bouche sèche, perte de mémoire à court terme et accélération marquée de la croissance des cheveux. De plus, les personnes infectées semblaient avoir besoin d'une forte dose de distorsion et de « mosh-pit » en rond pour survivre. Les trois membres de l'équipe ont décidé de faire davantage de recherche sur les symptômes dont ils souffraient.

Au début de 1991, un individu non identifié a été embauché par l'équipe pour recueillir des échantillons de tissus des victimes dans la zone infectée.

Il est rapidement devenu infecté et a dû être évacué sur-le-champ. Au même moment, Simon Roy faisait un travail prometteur en virologie expérimentale. Il était le seul à utiliser les basses fréquences comme moyen de modifier la façon dont un virus peut se répliquer. Son expertise unique a fait de lui le candidat le plus approprié pour remplacer celui qui avait été infecté.

Après une année de recherche et d'expérimentation, l'équipe a décidé d'enregistrer les résultats de leur recherche. Malgré leurs efforts, le virus a continué de se répandre rapidement dans la région. En fait, la plupart des adolescents ont été infectés et un nombre croissant de jeunes adultes présentaient des symptômes du virus. Les «mosh-pits» en rond ont commencé à augmenter en nombre et en intensité lors des rassemblements.

En février 1991, ils ont enregistré leurs recherches préliminaires. Beaucoup ont acheté la cassette audio dans l'espoir de traiter ou de mieux comprendre le virus. Ce qu'ils n'ont pas réalisé, c'est que plus ils écoutaient la cassette, plus l'infection se propageait. Leur appétit pour les rythmes de batterie accélérés, la distorsion de guitares et les voix gutturales est presque devenu insatiable. Le virus et les hôtes semblaient maintenant liés au niveau microcellulaire.

En mai 1991, Jeff Olivier est tombé malade et a dû être évacué. Il a été diagnostiqué plus tard avec un cas extrême de GORELUST. Peu de temps après, en juin 1991, Daniel, Chuck et Simon ont décidé de donner un nom au virus, ils l'ont appelé Necrotic Mutation.


Daniel Jalbert

Daniel Jalbert

Guitares - Voix


Jeff Olivier

Jeff Olivier

Voix


Chuck Tremblay

Chuck Tremblay

Drums


Simon Roy

Simon Roy

Bass



« 1 2 3 4 5 »

Top